Etablissement primaire et secondaire Apples-Bière et environs

Principe de répartition des élèves dans les classes pour l’année scolaire 2017-2018

Principe de répartition des élèves dans les classes pour l’année scolaire 2017-2018
Plus d'informations Fermer
Rappel: Principe de répartition des élèves dans les classes pour l’année scolaire 2017-2018

Projets pédagogiques

Mesures d’aide pour les élèves en difficulté
PAPI, Projet d’Appui de Pédagogie Intégrative

Animé par la volonté de dispenser des mesures d’enseignement permettant à tous les élèves d’apprendre et de grandir dans les meilleures conditions possibles, l’Etablissement d’Apples-Bière et environs a mis en place un ensemble de prestations, destinées à apporter à chacun, dans le cadre de l’enseignement régulier, une aide appropriée lorsque c’est nécessaire.

Le PAPI, Projet d’Appui de Pédagogie Intégrative, constitue une réponse tant aux besoins des élèves qu’à ceux de leurs enseignants, ce qui fait sa spécificité et sa force

PAPI

Les mesures proposées sont les suivantes:

  • L’APR, Appui Pédagogique Régulier, assuré par une enseignante d’appui. Il est destiné aux élèves qui rencontrent des difficultés momentanées. Le projet de prise en charge est généralement planifié pour 3 mois, il est renouvelable si nécessaire.
  • L’APS, Appui Pédagogique Spécialisé, dont bénéficient les élèves qui présentent du retard dans leurs apprentissages, particulièrement en français et en mathématiques. Un projet pédagogique individualisé (objectifs adaptés) est élaboré avec l’enseignant-e spécialisé-e. Ces mesures d’aide plus spécifique dépendent du SESAF, Service de l’Enseignement Spécialisé et de l’Aide à la Formation. L’admission dans cet espace se fait sur la base d’un bilan, formulaire APS et avec l’accord des parents.
  • Le CIF, Cours Intensif de Français et la Plateforme d’accueil pour les primo arrivants, sont dispensés par une enseignante d’appui aux élèves de langue étrangère.
  • L’Atelier du vendredi, organisé à l’intention des élèves diagnostiqués HP, haut potentiel, est animé deux semaines sur trois par plusieurs enseignantes régulières et/ou enseignantes d’appui.
Comment ?

Ces mesures ont lieu sur le temps scolaire (excepté pour quelques appuis destinés aux élèves de 9e à 11e années), à la demande du maître de classe. Elles se déroulent en priorité dans le cadre de la classe, ou parfois dans un lieu prévu à cet effet, en individuel ou en petits groupes d’élèves. Les parents sont informés par écrit des mesures prises.

Cette nouvelle approche implique un changement des pratiques pour les enseignants et pour les spécialistes : elle se fera progressivement, dans un esprit de co-construction.

Ce projet, qui permet d’attribuer des ressources de soutien aux enseignants et aux élèves qui en éprouvent le besoin, s’inscrit dans une démarche d’anticipation et de prévention.

Elèves présentant des troubles dys-

L’Etablissement a acquis le logiciel WordQ pour aider les élèves présentant des troubles dys-. Pour plus de renseignements, vous pouvez contacter l’enseignant-e de votre enfant ou le secrétariat de l’établissement.

Une brochure présentant la ligne directrice et les procédures dans l’établissement est disponible ci-dessous.

Elèves à Haut Potentiel Intellectuel

L’Etablissement d’Apples-Bière, en collaboration avec le Service de Psychologie, Psychomotricité et Logopédie en milieu Scolaire de la région Venoge-Lac (PPLS), a mis en place un projet d’activités destiné aux élèves à haut potentiel intellectuel (HPI).

Qu’est-ce qu’un élève HPI ? Nous vous renvoyons, pour trouver une réponse à cette question, à la brochure de l’Association Suisse pour les Enfants Précoces (ASEP), téléchargeable en ligne pour une définition plus complète (www.asep-suisse.orgUH, rubrique publications).

Pourquoi un tel projet ? Le site de l’ASEP (www.asep-suisse.org) peut nous éclairer :

(…) « Bien que différents, les enfants HP sont des enfants comme les autres, il ne faut pas attendre d’eux des exploits prodigieux, des résultats exceptionnels. Leur différence constitue pour eux un handicap. Dotés d’une remarquable mémoire, ils sont capables de retenir sans effort ce qui les intéresse, mais sont incapables d’apprendre « par cœur », surtout ce qui pour eux semble « dénué de sens » (ex : les livrets).

Bien qu’ils semblent favorisés par des compétences cognitives au-dessus de la moyenne, ces enfants hypersensibles sont plus que les autres tributaires du stress et de l’affectif. Leur comportement est souvent influencé par leur environnement et sans motivation, ils perdent facilement l’écoute et le goût de l’effort. L’approfondissement et l’enrichissement du programme scolaire répondent tout à fait à ce besoin de motivation.

Plus encore que les autres enfants, l’enfant HP a besoin d’un cadre précis. Il faut lui enseigner à canaliser sa pensée en arborescence. Il est important qu’il apprenne en même temps à connaître son mode de fonctionnement qui ne doit pas être dévalorisé et à utiliser les méthodes du système scolaire qui sont pour lui la clé du succès.

Ces enfants ont donc besoin d’une pédagogie adaptée, qui tienne compte non seulement de leur rythme d’apprentissage et de leurs potentialités hors norme, mais également de leurs faiblesses. »

C’est donc pour répondre à certaines difficultés relationnelles et/ou scolaires que nous avons mis ce projet en place à Apples-Bière.

Si vous avez des doutes quand au potentiel intellectuel de votre enfant, il serait bon, dans un premier temps, d’aborder ce sujet avec son-sa-ses enseignant-e-s et de lui faire passer des tests de QI chez un-e psychologue privé-e s’il n’est pas en souffrance à l’école, ou au service PPLS d’Apples s’il est en souffrance à l’école.

Il lui sera toujours possible de rejoindre le projet si cela s’avère bon pour lui !

Pour tout renseignement complémentaire, vous pouvez vous adresser au secrétariat, tél. 021 316 18 50, qui vous orientera, le cas échéant, vers la bonne personne.